PARIS (Agefi-Dow Jones)–Crédit Agricole SA, la structure cotée de la banque Crédit Agricole, a annoncé mardi que la Cour d’appel de Versailles avait rendu un jugement qui lui était favorable dans un litige qui l’opposait aux services fiscaux français dans le cadre de la vente d’Emporiki.

Cette ex-filiale grecque de Crédit Agricole avait été cédée pour un euro symbolique fin 2012 à Alpha Bank, après avoir été lourdement recapitalisée, Emporiki subissant de plein fouet à l’époque la crise grecque. Les services fiscaux français avaient alors contesté le caractère déductible de la perte liée à cette cession, la charge s’élevant à 2,3 milliards d’euros, a rappelé la banque.