« Vive, vive Arkéa », chantent des milliers de banquiers en tenue rouge, pour l’essentiel Bretons, lors d’une manifestation atypique à Paris pour soutenir leur entreprise, le Crédit Mutuel Arkéa, en plein divorce avec le reste du groupe bancaire mutualiste.

« Bercy, Bercy, entends nous! Pour nos emplois, on ira jusqu’au bout! », scandent les participants, partis jeudi à 13H00 de la place de la Bastille pour rejoindre le ministère de l’Economie et des Finances, a constaté sur place un journaliste de l’AFP.

Cette manifestation est préparée de longue date par Arkéa, regroupement des fédérations de Crédit Mutuel Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central, qui a engagé en début d’année une procédure pour sortir de l’ensemble mutualiste après des années d’une guerre interne fratricide.