Malgré la concurrence des banques en ligne, la Caisse régionale Centre-Ouest (Indre et Haute-Vienne) conforte ses résultats et maintient sa présence.

Quand on peut mettre un euro pour le territoire, on le fait. Ce ne sont pas seulement des discours. Lors de la présentation des résultats et perspectives d’avenir de la Caisse régionale de Crédit Agricole du Centre-Ouest (1), jeudi dernier, son directeur général, Michel Ganzin, a été ferme sur les enjeux : « Avec la concurrence des banques en ligne, le risque de fermetures d’agences est réel. L’histoire est en marche et conserver des agences sur le territoire est un vrai défi pour toutes les banques mais nous sommes mieux armés que les autres ».

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.