La Banque Postale, Société Générale, Caisse d’Epargne : des milliers de suppressions de postes programmées

Après avoir lancé dès 2017 de larges plans de restructuration visant la banque de détail, c’est désormais la banque de financement qui voit se profiler des baisses d’effectifs. En ce sens, Société Générale, notamment, envisage de supprimer plusieurs centaines de postes en France.

Pour maintenir ou accroitre leur rentabilité, deux solutions s’offrent aux entreprises : augmenter leurs ventes ou baisser leurs charges. Mises à mal par le contexte économique, les banques tablent notamment sur le second levier. Ces économies sont aussi favorisées par la digitalisation de la relation bancaire, comme le rapporte BNP Paribas dans son dernier rapport financier. « Dans un environnement de taux d’intérêt qui ne devrait s’améliorer que progressivement et face aux nouvelles attentes des clients influencées par les usages digitaux, le pôle [Marchés Domestiques, ndlr] va poursuivre le renforcement de sa dynamique commerciale en améliorant l’expérience clients et en proposant de nouveaux services », écrit ainsi le groupe bancaire.

Lire la suite