Dans un entretien au Point, Emmanuel Macron affirme que les PME de moins de 50 salariés pourront conclure des accords avec « des représentants du personnel ».

Les contours de la réforme du travail se précisent. Dans un entretien au PointEmmanuel Macron donne des précisions sur un point crucial du projet, présenté ce jeudi par le gouvernement. Le chef de l’Etat annonce que les entreprises de moins de 50 salariés pourront conclure des accords sans la participation des syndicats. Au-delà, la présence syndicale restera incontournable.