La banque a annoncé lundi soir, dans le cadre de son plan stratégique à trois ans présenté en détails ce mardi, une nouvelle vague de fermetures d’agences qui pourrait conduire à ces suppressions de postes qui s’ajoutent aux 2.500 déjà annoncées début 2016.

Nouvelle vague de suppressions d’emplois et de fermetures d’agences à la Société Générale : la banque de La Défense a annoncé ce lundi soir un projet d’« adaptation » de son réseau de banque de détail dans le cadre de son plan stratégique à horizon 2020 qui sera présenté ce mardi aux investisseurs, baptisé « Transform to grow » – « se transformer pour croître », en anglais, une ironie que les salariés apprécieront. La Société Générale a détaillé ce lundi aux partenaires sociaux ce nouveau plan social :

« Ce plan pourrait conduire à environ 900 suppressions de postes en complément des 2.550 déjà annoncées début 2016, portant leur nombre total à environ 3.450 à l’horizon 2020 » écrit la banque dans un communiqué. […] « ce projet se réaliserait sur la base, en priorité de mobilités internes, et aussi de départs naturels et volontaires », assure-t-elle.

Mais elle n’exclut donc pas des licenciements.