Les plans d’épargne en actions, l’intéressement et la participation ne pourront plus bénéficier du mécanisme des « taux historiques et se verront appliquer le prélèvement social de 17,2 %.

C’est un détail technique, niché dans l’article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale consacré à  qui en sont la contrepartie.